Accéder au contenu principal

#9 Henri Salvador – À Cannes cet été (1959)

Je lève les yeux de mon journal et observe une mer d’huile. Au passage les miettes de croissant tombent et s’envolent. Devant moi un chien qu’on promène, une partie de raquettes, une bonne dose de crème solaire et de glace melon-pastèque, un récit de la dernière croisière au cours de laquelle on s’est bien amusé. Tout ceci déambule en boucle comme dans une boîte à rythme. J’avais pensé à la Prom’, au Cap d’Antibes, d’Ail ou Ferrat, mais cet été j’ai choisi la Croisette pour faire les quatre cent coups. Je sors un petit billet de ma poche de chemise et termine ma lettre. « Oui venez, venez à Cannes cet été ».

Paroles : Boris Vian

Musique : Eddie Barclay et Quincy Jones

Album : Henri Salvador

Label : Barclay

Sortie : 1959

La piste en une punchline : « Oh… venez, venez à Cannes, cet été.« 

00.03’s : Seulement deux secondes de cordes avant qu’Henri nous invite à prendre un petit déjeuner gorgé de soleil au bord de la grande bleue. Ne cherchez plus où est le cool.

01.40’s : Intermède instrumental pour sortir ses plus belles lunettes de soleil car ce dernier commence à taper sec. Voulez-vous un autre jus d’orange ?

02.03’min : Dernier couplet et clap de fin sur la scène, l’équipe coupe les moteurs de la Panavision et sort la bobine 70mm.

Veuillez lire attentivement cette notice avant d’écouter cette piste car elle contient des informations complètement subjectives mais néanmoins importantes pour vous. Gardez cette notice, vous pourriez avoir besoin de la relire. Cette piste vous a été personnellement prescrite. Ne la faites pas écouter à quelqu’un d’autre. Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, baissez le volume.

Alain Delon et Romy Schneider à Cannes en 1959.

©Dalmas/Sipa Press

Dans quel cas cette piste peut-elle être écoutée ? 
Séance de relaxation avant d’arpenter le golf 27 trous. Efficacité accrue aux abords du green.


Comment écouter cette piste ?
Les accents jazzy de la piste vous aideront particulièrement lorsque, déterminé mais détendu, vous effectuerez un mouvement de balancier avec votre putter.


Comment se fringuer pour écouter cette piste ? 
Chemise ou chemisier en lin préalablement lavés (à 30°C) à l’aide de copeaux de savon parfumés à la lavande. Moderne, fringant et chic, vous pourrez parfaire le tout avec un chapeau en paille.


Que manger ou boire en écoutant cette piste ? 
Thé citron glacé. Presser délicatement le citron bio et observer les gouttes se mélanger au thé. Vous obtenez ainsi une superbe boisson détox, verte comme le green.


Quels sont les effets indésirables éventuels  ?
Attitude flegmatique permanente (pouvant affecter un auditeur sur 10). Ne pas entendre siffler le train en gare de Cannes et attendre le prochain (pouvant affecter un auditeur sur 100). S’endormir sur sa petite barque de croisière et se réveiller sur l’île Saint-Honorat (pouvant affecter un auditeur sur 1000).

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est pochette-1.png

Dans un costume blanc réverbérant le soleil, Henri frime avec sa guitare et s’agenouille auprès d’une vacancière qui s’affale sur des coussins multicolores. Mélangez les teintes rouge – vert – bleu – jaune – blanc de la pochette et vous obtenez un jus de fruit multivitaminé groseilles – citron vert – myrtilles – banane – litchi.

« CANNES »

Voulez-vous frimer et parler en provençal classique ou mistralien ?

En provençal classique : « Canas »

En provençal mistralien : « Cano »

Prononcez dans les deux cas : [ˈkanɔ]

Quand Harcourt fait poser Henri.

©Studio Harcourt

  • Tous les deux passionnés de jazz, Henri Salvador et Boris Vian travaillèrent ensemble sur de nombreuses chansons : « La vie grise », « Faut rigoler », « Je peux pas travailler »
  • Eddie Barclay compose la musique avec Quincy Jones. Le premier est le fondateur du célèbre label Barclay (1954) tandis que le second travaillera avec Michael Jackson 25 ans plus tard (« Off the Wall », « Thriller »… rien que ça !).
  • En 1959, Henri Salvador ne compte que quelques albums à son actif. Il continuera sa carrière jusqu’à sa disparition en 2008. Il est notamment l’interprète d’un magnifique album « Chambre avec vue », réalisé par Keren Ann et Benjamin Biolay, sorti en 2000 et qui s’est vendu à plus d’un million d’exemplaires.

Quand vous recevrez
Ce petit billet
Ma chérie, ne le flanquez pas au panier
Ma lettre vous invite
À me suivre bien vite
À Cannes
Pendant l’été

Lorsque la Croisette
En grande toilette
Devant vous fera briller ses feux follets
Je veux que votre épaule
Soit contre mon épaule
À Cannes
Cet été

Tant d’étoile sur terre et tant de fleurs au ciel
Tout ça avec vous
Ça me rendra fou
Nous irons danser et nous irons traîner
En passant le temps à s’aimer

Quand vous recevrez
Ce petit billet
Ma chérie, dites-moi que vous acceptez
Puisque je vous invite
A me suivre bien vite
Oh… venez
Venez à Cannes
Cet été

Quand vous recevrez
Ce petit billet
Ma chérie, dites-moi que vous acceptez
Puisque je vous invite
A me suivre bien vite
Oh… venez
Venez à Cannes
Cet été

par Ryme

Catégories

50's

Étiquettes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :