Accéder au contenu principal

#12 Yves Simon – Lettres d’amour (1983)

USA/USSR de Yves Simon sur Amazon Music - Amazon.fr

En ce mois d’août, il fait une chaleur à crever. Mais je suis resté dans la capitale. Ce soir, le ciel va péter. Pour trouver un peu de fraîcheur, j’ai voulu me faire une séance de ciné. C’était un calvaire. Dès l’arrivée de l’intrigue, j’aurais tout fait pour troquer ma place pour une bière en terrasse boulevard du Montparnasse. Je voulais me changer les idées … J’ai ressassé. Le film n’était vraiment pas mauvais. Il se passait en Somalie. Le scénario, excellent. Les images, captivantes. Les acteurs, charmants. Je recommanderais bien ce film à mes potes. Mais pour moi, ce n’était vraiment pas le moment. A l’aide de mon index et de mon pouce, j’ai réduit le ticket en bouillie à travers le fin coton de ma poche. Et pourtant, ce film, ce n’était vraiment pas de la soupe.

Paroles et musique : Yves Simon

Album : USA/USSR

Label : RCA

Enregistré à : Studio Davout (Paris) et Le Matin Calme (Aubervilliers)

Sortie : 1983

La piste en une punchline : “Une de mes assassines était revenue, elle circulait dans ma tête toute nue. Comme un papillon mort que j’aurais serré dans mes doigts, il m’restait la couleur mais elle n’était plus là.

00.17’s : Une boucle de synthés apparaît, aussi addictive qu’une Pelforth bien fraîche bue en terrasse. On est bien dans les 80’s, y’a pas de doutes.

03.35 min : « Meryl Streeeeeepppp« . La séance est terminée. On fera le débrief’ avec le garçon.

Veuillez lire attentivement cette notice avant d’écouter cette piste car elle contient des informations importantes pour vous. Gardez cette notice, vous pourriez avoir besoin de la relire. Cette piste vous a été personnellement prescrite. Ne la faites pas écouter à quelqu’un d’autre. Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, baissez le volume. 

Juliet adore boire des diabolos menthe à New-York...

Je me suis pris en photo devant un poster du Club Med. L’illusion est parfaite.

Dans quel cas cette piste peut-elle être écoutée ? 

Après une séance de ciné réfrigérée qui tourne rapidement au supplice.

Comment écouter cette piste ?

Le mieux, c’est de s’accouder quelque part. N’importe où, même si à une table de bar, c’est pas idiot non plus. Et puis observer les gens qui sortent du mk2 sous l’orage, en sirotant un demi ou un « diabolo menthe » (wink évident). 

Comment se fringuer pour écouter cette piste ? 

Blouson en cuir noir ouvert sur chemise ou chemisier unis, légèrement déboutonnés de par la chaleur de la salle de ciné. Jean roots au cas où on renverse du soda qui colle. Pour les chaussures, faites ce que vous voulez, même si on vous conseille de bonnes boots bien solides, du style retour de randonnée en Somalie. 

Que manger ou boire en écoutant cette piste ? 

On vous a déjà dit de quoi vous abreuver. Vous écoutez pas ? Pour la bouf, des bons bretzels des familles suffiront. Et moins il y a de gros sel dessus, mieux c’est. Car vous vous êtes déjà déshydraté dans la salle de ciné.  

Quels sont les effets indésirables éventuels  ?

Perte d’attention rapide pendant le visionnage de films d’auteurs (pouvant affecter 1 personne sur 100). Phobie des personnes blondes (pouvant affecter 1 auditeur sur 1000).

Photographie : Sebastião Salgado

Sebastião Salgado est un photographe franco-brésilien ayant notamment fait partie de la célèbre agence Magnum. Il obtient un grand succès, notamment pour ses photographies argentiques en noir et blanc et ses reportages photographiques humanistes issus de voyages variés à travers le globe, souvent à la rencontre de populations opprimées et de leurs conditions de vie : réfugiés du Sahel et indiens d’Amérique latine engagés dans une résistance culturelle , ou encore lutte des paysans brésiliens « sans-terre ».

Impressions : Trempette dans une piscine. Lunettes de plongée qui font des yeux d’insecte. Usine à la cheminée fumante au loin, derrière deux palmiers qui ont l’air bien paumés sur gauche. Un portrait d’été qui semble bien trop artificiel et mystérieux pour ne pas apparaître un poil angoissant. Une ambiance (de guerre) froide sous 40 degrés …

PAGAIE VS SAGAIE

« Mais les pagaies des bateaux sont comme des sagaies. On a beau ramer loin ça vous plante sur le quai. »

Ok, il n’y a qu’une lettre qui change, mais, on ne confond pas les deux, hein !

Pagaie : Instrument qui permet de manœuvrer et de propulser un canoë, une pirogue, un kayak, un raft ou plus généralement un canot.

Sagaie : Sorte de lance ou de javelot, arme de certaines tribus de chasseurs-cueilleurs.

00-COUVERTURE-YVES-SIMON

La gauloise est blanche. Pour l’instant.

(magazine Paroles et Musique/1984)

  • Plutôt discret et peu au centre des attentions médiatiques, Yves Simon est un auteur-compositeur-interprète prolifique aux succès discographiques multiples. il se fait connaître avec le titre « Les gauloises bleues » en 1972 puis gagne encore en renommée avec l’album studio « Au pays des merveilles de Juliet », certifié disque d’or, et son titre éponyme en 1973. A la fin des années 1970, Yves Simon abandonne la scène, mais compose la BO du film « Diabolo Menthe » ce qui lui vaut également un énième succès de la part du public. Il continue sa carrière discographique dans les années 1980 avec quatre albums. Moins présent musicalement depuis, son dernier album, « Rumeurs » date de 2007.
  • Parallèlement à sa carrière de musicien, Yves Simon est également reconnu pour ses travaux d’écrivain, qu’il privilégie davantage à un moment de sa carrière. Il obtient notamment le prix Médicis pour son roman La Dérive des sentiments en 1991.
  • Il se confie sur son travail d’écriture au micro de France Culture en septembre 2018 :  » J’écrivais comme Gainsbourg. Je veux dire par là : très vite et d’une manière sauvage. Quand je composais et que je prenais les premiers mots d’une chanson, tout allait en même temps. J’étais capable d’écrire « Au pays des merveilles de Juliet » en un quart d’heure, une demi-heure.« 
  • En 2018 sort Génération(s) Eperdue(s) un album-hommage dans lequel des artistes de la scène musicale française actuelle, dont notamment Juliette Armanet ou Flavien Berger, reprennent certains de ses titres les plus emblématiques.
Génération Éperdue: Multi-Artistes, Multi-Artistes: Amazon.fr: Musique
Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est image-1.png

Yves Simon et Patrick Dewaere, Festival de Cannes 1978 (photo : Michou Simon/PARISMATCH/SCOOP)

  • Yves Simon produit un 45 tours de Patrick Dewaere, sorti en 1978. S’y trouvent deux chansons écrites par l’acteur : L’autre et Le policier.
  • On a deux pistes principales pour le film avec Meryl Streep qu’ Yves Simon est allé voir au ciné : Le Choix de Sophie d’Alan J Pakula sorti en 1982 ou Le Mystère Silkwood de Mike Nichols sorti en 1983. On prend les paris !
  • Photo-cassette :

Je sortais d’voir un film avec Meryl Streep

Elle est belle comme un rêve mais c’est pas mon type

Moi j’avais dans la tête un visage moins blondasse

J’ai bu une bière bouteille en terrasse

Une de mes assassines était revenue,

Elle circulait dans ma tête toute nue. 

Comme un papillon mort que j’aurais serré dans mes doigts,

Il m’restait la couleur mais elle n’était plus là.

J’pense à vous 

J’pense à vous 

J’pense à vous

J’pense à vous

En Sommalie, sur un rivage de cafards

Un amour parisien transporte sa mémoire

Sur des murs délabrés à croissance zéro

D’un pays sans futur où y’a pas d’métro

Les cargos se frottent aux bords des quais

Pendant que se noie sa mémoire dans un bar

Mais les pagaies des bateaux sont comme des sagaies

On a beau ramé loin ça vous plante sur le quai

J’pense à vous

J’pense à vous

J’pense à vous

J’pense à vous

J’suis reparti en rasant les murs des cinémas

Les pieds dans les flaques d’eau comme les chiens mois j’aime ça

J’suis rentré dans une cabine faire votre numéro

Mais des connards avaient cassé l’appareil. Zéro.

Je sortais d’voir un film avec Meryl Streep

Elle est belle comme un rêve, mais c’est pas mon type

Moi j’avais dans la tête un visage moins blondasse

J’ai bu une bière bouteille en terrasse

J’pense à vous

Par Simdo

Catégories

80's

Étiquettes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :