Accéder au contenu principal

#25 Alain Souchon – J’attends quelqu’un (1988)

Le 33 tours tourne comme une toupie à côté de la piste de danse. Les projecteurs illuminent des t-shirt blancs bariolés de couleurs criardes. Ce soir avec ma dégaine désinvolte, j’attends quelqu’un. J’espère, je pressens, je guette et je présume. Puis je poireaute, je me morfonds, je crains et je redoute d’attendre « pour des reines claudes et des mirabelles »…

Paroles : Alain Souchon

Musique : Laurent Voulzy

Où trouver la piste ? : piste 7 sur 10

Durée de la piste : 4 min 10 s

Album : Ultra Moderne Solitude

Label : Virgin

Sortie : 1988

Enregistré à : Oddissey (Londres), I.C.P. (Bruxelles) et Plus XXX (Paris)

La piste en une punchline : « T’auras attendu, ma belle, pour des reines-claudes et des mirabelles. »

00.14’s : Dans la pure tradition des années 80, le beat de la boîte à rythme dépoussière les membranes de vos enceintes et par la même occasion de vos tympans.

01.08’s : La guitare enragée aux accents anglo-saxons fait flamber la piste et brûle tout sur son passage, à la manière d’un « Comfortably Numb » ou d’un « Rock You Like a Hurricane ».

Veuillez lire attentivement cette notice avant d’écouter cette piste car elle contient des informations importantes pour vous. Gardez cette notice, vous pourriez avoir besoin de la relire. Cette piste vous a été personnellement prescrite. Ne la faites pas écouter à quelqu’un d’autre. Si vous ressentez un quelconque effet indésirable, baissez le volume.

« La beauté d’Ava Gardner » (Clarence Bull, 1953 for MGM)

Intérieur de la pochette vinyle – Ava Gardner

Hormis le fait d’écouter cette piste, comment s’occuper lorsqu’on attend quelqu’un ? 

Jouer au solitaire version « deluxe », me direz-vous de but en blanc ? Eh bien c’est démodé. Renseignez-vous plutôt pour un bilboquet.

Comment danser cette piste sur la piste ?

Que vous gambilliez, gigotiez, guinchiez ou guiguiez, l’important est de tout donner. Même une lambada revisitée pourrait faire l’affaire.

Photographie : Frédérique Veysset / Michel Pérez Design : Icon Londres

Un globe rouge seul au milieu de l’obscurité, aspire le regard du spectateur. Une sorte de trou noir, mais en rouge. A tel point qu’on en oublie l’hirondelle bleue, qui aurait remplacé la signature de l’artiste.

La pochette d’Ultra Moderne Solitude (appelé « UMS » par les collaborateurs de chez Virgin) a été réalisée à partir d’un feu rouge, et non d’un coucher de soleil … Vincent Delerm, Je ne sais pas si c’est tout le monde, 2019

reine-claude

 » T’auras attendu, ma belle
Pour des reines-claude
Et des mirabelles  »

Le reine-claude alias prunier d’Italie est un sous-groupe de Prunus domestica italica. Il a été importé en France au XVIème siècle de la part de Soliman le Magnifique, en cadeau à François 1er. François lui donna le nom reine-claude en l’honneur de sa femme Claude de France.

Soliman le Magnifique « Eh François, j’ai un truc pour toi ! »

dandy blanc et blanc dandy

  • Dans le livret du disque, Alain Souchon remercie toutes celles et ceux qui ont participé à l’album. « Jane Birkin, Laurent Voulzy, David McNeil, Franck Langolff et Monsieur Nick Patrick. Tout ça nous lie et dieu sait si on aime les liaisons. Dominique, Fabrice, Patrick, Mireille, Paillasson, Stéphanie, Alain, François, Marc, Les Vierges des Vosges  » (en référence à sa maison de disques Virgin Place des Vosges à Paris)
  • Alain Souchon et Laurent Voulzy se sont connus en 1973 et ont étroitement collaboré à plusieurs reprises sur les albums. Pourtant, à l’occasion de la sortie de Ultra Moderne Solitude, Alain Souchon déclare :  » Des chansons j’en ai fait plus tout seul, parce que Voulzy était occupé « . https://www.dailymotion.com/video/xfeeyc
  • Alain Souchon est interviewé sur Antenne2 en 1988 par William Leymergie et Simonetta. On retiendra notamment une séquence tournée à la Défense à Paris, à l’époque encore en construction …
  • Le titre éponyme « Ultra Moderne Solitude » interprété à l’Olympia en 1994 :
  • « J’attends quelqu’un » est aussi une chanson de la chanteuse de l’entre-deux guerre Fréhel dans le film « Amok » en 1934.
Fanny, dans les squares
Petite fille au manteau
Triste aux balançoires
Disait doucement des mots:
J’attends quelqu’un…
J’attends quelqu’un…
Fanny, tous les soirs
Après l’interrupteur
Se retrouvait dans le noir
Et pensait dans son cœur:
J’attends quelqu’un…
J’attends quelqu’un…

Au lycée, y avait personne
De classe en classe
Les sonneries qui sonnent
En famille, comme au cap Horn
Il y a la glace entre les personnes
Qu’est-ce qui t’intéresse
Avec tes cheveux dans les yeux ?
Même au cinéma
Pourquoi tu pars au milieu ?
J’attends quelqu’un
J’attends quelqu’un
Toujours Fanny marque
Sur des feuilles blanches
Dans les cafés d’ici
Le long des longs dimanches:
J’attends quelqu’un…
J’attends quelqu’un…

Avec une bombe de peinture
Elle écrit son slogan sur les murs
Avec le doigt, c’est pas dur
Sur la poussière des voitures
Quand elle s’en va, la nuit
Son cœur chante quand même
Dans les bras d’un garçon
Pourtant qu’elle serre
Et qu’elle aime:
J’attends quelqu’un…
J’attends quelqu’un…
Un jour ta vie, sera passée
Personne ne viendra jamais
Jamais, jamais
T’auras attendu, ma belle
Pour des reines-claude
Et des mirabelles

Un jour ta vie, sera passée
Personne ne viendra jamais
Jamais, jamais
T’auras attendu, ma belle
Pour des reines-claude
Et des mirabelles
Fanny, dans les squares
Petite fille au manteau
Triste aux balançoires
Disait doucement des mots:
J’attends quelqu’un…
J’attends quelqu’un…
Fanny, tous les soirs
Après l’interrupteur
Se retrouvait dans le noir
Et pensait dans son cœur

par Ryme

Références :

https://www.franceculture.fr/emissions/voix-nue/alain-souchon-derriere-les-mots-55-chercheur-de-phrases-avant-tout

Vincent Delerm, Je ne sais pas si c’est tout le monde, 2019

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :